top of page

Que sont les allergènes ?




Selon l'Institut national de la santé environnementale, les allergènes sont identifiés comme des substances étrangères auxquelles le système immunitaire réagit de manière excessive et qui sont normalement inoffensives pour la plupart des gens. Les allergènes sensibilisent un système immunitaire, exacerbent une réponse allergique et peuvent déclencher un asthme allergique.


Il existe de nombreuses classes d’allergènes, dont la plupart sont des protéines, notamment :

- Matières animales (comme les poils/fourrures de chat ou de chien, les cafards, les acariens)

- Des aliments comme les cacahuètes, les œufs, les fruits et le blé

- Moisissures, spores fongiques, acariens et particules

- Venin d'insectes, piqûres d'araignées, piqûres de moustiques et piqûres d'abeilles

- Pollen saisonnier dérivé de certains arbres/plantes (la taille du pollen détermine la gravité de la réponse/réaction allergique)


- Produits chimiques, médicaments et produits biologiques (nettoyants protéiques enzymatiques et détergents en poudre)

Selon la National Library of Medicine, une réponse allergique dépend de la voie d’exposition. Si l’on est exposé à un aéroallergène (en inhalant l’allergène), la réponse allergique entraînerait une réaction respiratoire. Si une personne est exposée à un allergène en ingérant ou en injectant un allergène, la réponse allergique entraînerait des réactions gastro-intestinales, cutanées ou anaphylactiques.


La façon dont une personne réagit à un allergène dépend de la manière dont elle entre en contact avec celui-ci. Chez de nombreuses personnes, des réactions allergiques surviennent sur la peau, dans les voies respiratoires et les muqueuses.

Les symptômes peuvent être légers ou véritablement gênants avec un effet significatif sur la vie quotidienne. L'inflammation, une réponse du système immunitaire à des facteurs internes ou externes tels que des allergènes, peut être utile ou dommageable.


L'asthme est une maladie pulmonaire chronique et certains allergènes peuvent augmenter la gravité des symptômes de l'asthme chez les personnes qui y sont sensibles. Les symptômes comprennent la toux, une respiration sifflante, une oppression thoracique ou un essoufflement. Lors d'une crise d'asthme, les côtés des voies respiratoires des poumons deviennent enflammés, rétrécissant les voies respiratoires, ce qui rend la respiration plus difficile. Les crises d'asthme graves peuvent mettre la vie en danger et nécessiter des visites aux urgences et des hospitalisations.

 

Ressources:

1.    Shah R, Grammer LC. Chapter 1: an overview of allergens. Allergy Asthma Proc. 2012 May-Jun;33 Suppl 1:2-5. doi: 10.2500/aap.2012.33.3531. PMID: 22794674.

2.    U.S. Department of Health and Human Services. (n.d.). Allergens. National Institute of Environmental Health Sciences. https://www.niehs.nih.gov/health/topics/agents/allergens#:~:text=Introduction,biologic%20products%2C%20and%20insect%20venoms. 

3.    U.S. Department of Health and Human Services. (n.d.-b). Asthma. National Institute of Environmental Health Sciences. https://www.niehs.nih.gov/health/topics/conditions/asthma 

1 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page