top of page

Quels sont les différents types de produits chimiques nocifs présents dans les produits capillaires ? Partie II



Couleurs synthétiques :

La plupart des shampoings et revitalisants sont teints avec une couleur synthétique pour leur donner un bel aspect. Ces couleurs proviennent de sources de pétrole ou de goudron de houille, qui ont toutes des effets nocifs sur la santé. Beaucoup d’entre eux sont liés à diverses maladies, voire au cancer, et sont déjà illégaux à l’étranger. Les couleurs synthétiques porteront normalement la mention FD&C ou D&C combinées à un numéro.

 

Huile minérale:

L'huile minérale est l'un des divers mélanges légers, incolores et inodores d'alcanes supérieurs provenant d'une source minérale, en particulier un distillat de pétrole, distinct des huiles végétales habituellement comestibles. Le nom « huile minérale » en lui-même est imprécis, car il a été utilisé pour de nombreuses huiles spécifiques au cours des derniers siècles.

 

Triéthanolamine :

La triéthanolamine est un liquide alcalin incolore utilisé dans de nombreux shampooings pour augmenter la capacité moussante. La triéthanolamine est soupçonnée de nuire à la fertilité ou au fœtus. Il a le potentiel de déclencher une irritation du cuir chevelu et d’endommager la kératine des cheveux, conduisant à des cheveux cassants et secs.

 

Palmitate de rétinyle :

Certains shampooings contiennent du palmitate de rétinyle qui, au contact de la peau, se transforme en rétinol. Il s’agit d’un irritant cutané connu qui peut provoquer une desquamation, des desquamations, des rougeurs et des démangeaisons. Il existe des avertissements concernant les effets secondaires du palmitate de rétinyle, notamment le cancer, les problèmes de reproduction et la toxicité des organes.

 

Goudron de houille :

Le goudron de houille est utilisé pour teindre toutes sortes de produits cosmétiques. Il s’agit d’un sous-produit du pétrole – en particulier issu du traitement du charbon – et, comme de nombreux produits pétroliers, il s’agit d’un cancérigène possible qui peut contribuer au développement de cancers dans les poumons, le tube digestif, les reins et la vessie à des concentrations élevées.

 

Chlorure de sodium:

Le chlorure de sodium est simplement du sel. Il joue le rôle de maintenir une consistance plus épaisse dans les shampooings et revitalisants. Le sel peut assécher et démanger un cuir chevelu déjà sensible, ce qui peut éventuellement être une cause de chute de cheveux.

 

BHA et BHT :

Le BHA et le BHT sont des composés chimiques similaires utilisés comme antioxydants et conservateurs dans les cosmétiques tels que les rouges à lèvres, les hydratants, les déodorants, les parfums et les produits capillaires. Le BHA et le BHT provoqueraient des réactions allergiques cutanées.

 

Cocamidopropyl bétaïne :

La cocamidopropyl bétaïne (CAPB) est une solution visqueuse jaune pâle, utilisée dans les produits de soins personnels et capillaires, qui peut provoquer des irritations cutanées, des allergies, de la rosacée et de l'eczéma.

 

Diéthanolamine :

(DEA) est un émulsifiant et un agent moussant qui réduisent la tension superficielle afin que les ingrédients solubles dans l'eau et dans l'huile puissent se mélanger. En 1998, des chercheurs ont découvert un lien entre l'application topique de DEA et le cancer chez les animaux, mais les effets sur les humains ne sont pas clairs. La Commission européenne a interdit la DEA dans les cosmétiques.

 

Méthylisothiazolinone :

La méthylisothiazolinone est un conservateur courant dans les produits capillaires, lié à une toxicité pulmonaire, des réactions allergiques et une éventuelle neurotoxicité.

 

Benzène:

Le benzène est un toluène, un hydrocarbure liquide incolore présent dans le goudron de houille et le pétrole. Il est incroyablement toxique, car c'est un cancérigène connu lié au cancer et aux problèmes de reproduction. On sait également qu’il affecte notre moelle osseuse, diminuant la production de globules rouges. Il est utilisé comme solvant pour dissoudre la saleté et l’huile dans un certain nombre de produits commerciaux, et on le retrouve dans bon nombre de nos produits de soins capillaires de base.

 

Éthanolamine :

Les éthanolamines sont des émulsifiants présents dans les produits de soins de la peau et de beauté, notamment le fond de teint et le mascara. Ils sont connus pour être des allergènes et ne doivent pas être utilisés par les personnes à la peau sensible.

 

0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page