top of page

Privation de Sommeil



Quels sont les symptômes du manque de sommeil ?

 

Au début, le manque de sommeil peut provoquer des symptômes mineurs. Mais avec le temps, ces symptômes peuvent s’aggraver.

 

Les symptômes précoces de privation de sommeil peuvent inclure :

Somnolence

Incapacité à se concentrer

Problèmes de mémoire

Moins de force physique

Moins de capacité à combattre les infections

 

Les problèmes de manque de sommeil au fil du temps peuvent inclure :

Risque accru de dépression et de maladie mentale

Risque accru d’accident vasculaire cérébral et de crise d’asthme

Risque accru de problèmes potentiellement mortels. Il s’agit notamment des accidents de voiture et des troubles du sommeil non traités tels que l’insomnie, l’apnée du sommeil et la narcolepsie.

Hallucinations

Sautes d'humeur sévères

 

Vous savez que le sommeil est vital pour votre santé physique et mentale. Mais comment savoir si vous dormez vraiment bien ?

 

En moyenne, les adultes devraient dormir de manière optimale entre sept et neuf heures par nuit, mais ces besoins varient individuellement. Par exemple, certaines personnes se sentent mieux avec huit heures consécutives de sommeil, tandis que d’autres se sentent mieux avec six à sept heures de sieste la nuit et le jour. Certaines personnes se sentent bien lorsque leur horaire de sommeil change, tandis que d’autres se sentent très affectées par un nouvel horaire ou même par une nuit de sommeil insuffisant.

 

Voici quelques affirmations sur votre sommeil. Si cela s’applique à vous, c’est un bon signe que votre sommeil est sur la bonne voie. Si vous travaillez par quarts et que vous n’êtes pas d’accord avec bon nombre de ces éléments, cela pourrait signifier que vous devez modifier vos comportements et vos routines pour améliorer votre sommeil.

 

• Vous vous endormez 15 à 20 minutes après vous être couché.

• Vous dormez régulièrement sept à neuf heures au total sur une période de 24 heures.

• Lorsque vous êtes au lit, votre sommeil est continu : vous n'êtes pas allongé pendant de longues périodes éveillées lorsque vous souhaitez dormir.

• Vous vous réveillez reposé, comme si vous aviez « rempli le réservoir ».

• Vous vous sentez alerte et êtes capable d'être pleinement productif tout au long des heures d'éveil (notez qu'il est naturel que les gens ressentent une baisse de vigilance pendant les heures d'éveil, mais avec un sommeil sain, la vigilance revient).

• Votre partenaire ou les membres de votre famille ne remarquent aucun comportement dérangeant ou inhabituel de votre part pendant votre sommeil, comme des ronflements, des pauses respiratoires, de l'agitation ou d'autres comportements nocturnes.

 

Les travailleurs postés qui tentent de dormir pendant la journée se réveillent souvent après moins de sept à neuf heures, en raison des signaux d'alerte provenant de leur système circadien. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas besoin de sept à huit heures de sommeil par jour, cela signifie simplement qu’il est plus difficile de dormir pendant la journée. Au fil du temps, cela peut conduire à un manque chronique de sommeil.

 

Quelles sont les causes du manque de sommeil ?

Le manque de sommeil n’est pas une maladie spécifique. C'est généralement le résultat d'autres maladies ou de circonstances de la vie.

Le manque de sommeil est de plus en plus courant. De nombreuses personnes essaient d’ajuster leur emploi du temps pour en faire le plus possible, et le sommeil est sacrifié.

Le manque de sommeil devient également un problème plus grave à mesure que les gens vieillissent. Les personnes âgées ont probablement besoin d’autant de sommeil que les jeunes adultes, mais elles dorment généralement plus légèrement. Ils dorment également moins longtemps que les personnes plus jeunes. La moitié des personnes de plus de 65 ans ont fréquemment des problèmes de sommeil.

 

Peut-on prévenir le manque de sommeil ?

 

Si votre manque de sommeil est léger, ces stratégies simples peuvent vous aider à passer une meilleure nuit de sommeil :

 

Faites de l'exercice au moins 20 à 30 minutes chaque jour, au moins 5 à 6 heures avant de vous coucher. Cela vous rendra plus susceptible de vous endormir plus tard dans la journée.

N'utilisez pas de substances contenant de la caféine, de la nicotine ou de l'alcool. N’importe lequel de ces éléments peut perturber vos habitudes de sommeil habituelles. Arrêter de fumer est toujours une bonne idée.

 

Comment gérer le manque de sommeil :

 

Créer une routine relaxante au coucher aide souvent à vaincre le manque de sommeil et à passer une bonne nuit de sommeil. Cela peut inclure prendre un bain chaud, lire ou méditer. Laissez votre esprit dériver paisiblement vers le sommeil. Mais ne mangez pas un repas copieux juste avant de vous coucher. Cela peut rendre difficile le sommeil.

 

Une autre étape qui peut vous aider à passer une bonne nuit de sommeil consiste à respecter un horaire cohérent. Cela signifie que vous vous couchez et vous réveillez à la même heure chaque jour. Si possible, se réveiller avec le soleil est un bon moyen de réinitialiser plus naturellement votre horloge biologique.

 

Gardez également votre chambre à une température raisonnable. Une chambre trop chaude ou trop froide peut perturber le sommeil.

 

Si vous avez du mal à dormir, essayez de faire autre chose, comme lire un livre pendant quelques minutes. L’anxiété de ne pas pouvoir s’endormir peut en réalité aggraver le manque de sommeil chez certaines personnes.

 

Enfin, consultez un médecin si vos problèmes de manque de sommeil persistent. Ne laissez pas les problèmes de sommeil persister.

 

 

Ressources:


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page